Une production encadrée et maîtrisée

 
L’Indication Géographique Protégée « Charentais » initialement reconnue « Vin de Pays Charentais » par le décret du 5 mars 1981 fait l’objet d’un cahier des charges qui fixe les conditions de production suivantes :
 
  • le nom de l’indication géographique protégée
  • les mentions et unités géographiques complémentaires
  • l’aire de production : territoire de la Charente et de la Charente-Maritime
  • le rendement à l’hectare : 90 hl/ha au maximum
  • le mode de conduite de la vigne : la densité de plantation
  • les conditions analytiques du vin : degré du vin et acidité du vin par exemple
  • les cépages autorisés pour la production des Vins de Pays Charentais.
 
Tous les vins sont soumis à un contrôle visant à constater le respect des caractéristiques de l’Indication Géographique Protégée Charentais. Une commission de dégustation réalise le contrôle organoleptique.
 
Les Vins de Pays Charentais sont produits sur des parcelles soigneusement sélectionnées pour leur faible rendement et leur aptitude à produire des raisins riches en sucres afin de vinifier des vins équilibrés et agréables.
 
 
 
Il reprend les dispositions relatives aux conditions de productions des :
  • décret du 5 mars 1981 modifié, spécifique aux vins de pays charentais
  • décret du 1 septembre 2000, applicable à l’ensemble des vins de pays